Une mère pianiste, un oncle compositeur, cela fait beaucoup de musique mais aiguise l'intérêt pour l'harmonie et la composition lorsqu'on veut devenir peintre. Au commencement Peg s'installe à Vence où il fait des portraits en diptyques dont la partie inférieure abstraite représente la personnalité du sujet. A la même époque il dessine des bandes-son dans le but d'obtenir de la musique artificielle à partir de formes géométriques en les faisant défiler devant une cellule photoélectrique. A Saint-Paul-de-Vence il rencontre ou croise des personnalités littéraires, commence à écrire et plus tard, à Paris, fréquente les milieux musicaux... voyage. Dans sa peinture, il cherche à exprimer les sensations particulières qu'il éprouve à travers les correspondances entre images, goûts, parfums, musique, dans les espaces des sens mais aussi de la pensée, de l'imaginaire, du rêve...

e-mail : pltamboise@pegtamboise.com